Saint-John Perse

Depi Wikipedya, ansiklopedi lib
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Saint-John Perse
Saint-John Perse (1960)
Eta sivil
Dat nesans:31 me 1887
Lye nesans:Lapwent, Gwadloup
Peyi nesans:Frans
dat lanmò :20 septanm 1975
Hyères (Frans)
Nasyonalite : franse


Gade kouman pou ou konplete biyografi sa : biyografi


Saint-John Perse, non nesans Alexis Leger, ki fèt 31 me 1887 nan Lapwent (Gwadloup) epi ki mouri 20 septanm 1975 nan Hyères (Frans), se yon powèt, ekriven ak diplomat franse. Li te resewa Pri Nobèl literati.

Biyografi[edite | modifye sous]

  • Dat enpòtan yo

Zèv li yo[edite | modifye sous]

Sik antiyè[edite | modifye sous]

  • Éloges (1911)
    • Images à Crusoé (1909)
    • Écrit sur la porte (1910)
    • Pour fêter une enfance (1910)
    • Éloges (1911)
  • La Gloire des Rois (1948)
    • Récitation à l'éloge d'une Reine (1910)
    • Histoire du Régent (nan Éloges, 1911)

Sik asiatik[edite | modifye sous]

  • Anabase (1924)
  • La Gloire des Rois (1948)
    • Amitié du Prince (1924)
    • Chanson du Présomptif (1924)
    • Berceuse (1945)

Sik ameriken[edite | modifye sous]

  • Exil (1942)
    • Exil (1942)
    • Pluies (1944)
    • Neiges (1944)
    • Poème à l'étrangère (1944)
  • Vents (1946)
  • Amers (1957)
    • Étranger, dont la voile... (1948)[1]
    • Et vous, mers...(1950)
    • Midi, ses fauves, ses famines (1952)
    • Mer de Baal, Mer de Mammon... (1953)
    • Des villes hautes s'éclairaient...(1953)
    • Étroits sont les vaisseaux... (1956)

Sik pwovensal[edite | modifye sous]

  • Chronique (1960)
  • Oiseaux (1962, tit orijinal : L'Ordre des oiseaux, avèk ilistrasyon pa Georges Braque)
  • Chanté par Celle qui fut là (1969)
  • Chant pour un équinoxe (1971)
  • Derniers Poèmes (1975)

Divès powèm[edite | modifye sous]

  • Des villes sur trois modes (1908)
  • Dernier Aveu (1908)
  • Désir de créole (1908)
  • Poème pour Valery Larbaud (1922)
  • Silence pour Claudel, (1955)[2]
  • Cohorte ou Pour fêter des oiseaux (rekri pou Pléiade, 1972)
  • Œuvres complètes, Biblyotek Pléiade, edisyon Gallimard, 1972
  • L'Animale (1981)
  • L'Incertain (2001)

Referans[edite | modifye sous]

Lyen deyò[edite | modifye sous]