Sayin Donmeingue (ancyen kolòni francé)

Depi Wikipedya, ansiklopedi lib
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Flag of France.svgDrapeaou aprei 1789.SaintDomingue.360.jpgkolòniy khi pou Sayin-Donmeingue 1626 – 1804 Stati France administrasyon kolònyal Kapital kap Francé (1711–1770) Port-au-Prince (1770–1804) Leingue créole èh' francé Religjyon katholik, pwotestan ak vodou Monnain Piastre-Gourde (livre kolònyal) égal ak 0,66 livre tournois khi pou métwopòl Deinmografhia Popilasyon 455 000 (1788) koété 405 000 esclaève-io khi libéré ann 1793 Sipèrficia Siperficia 21,550 km² Histoha èh' évèneinman 21 septeinmbe 1697 Traité khi pou Ryswick 1ei janvyé 1804 Délibérasyon févriyé-avril 1804 Massacre-io khi pou Blanc-io Entité précédant-io : Kapitaineria gjénéral khi pou Sayin-Donmeingue Entité aprei zha :

Preinmyé Einmpire khi pou Ahyti Kapitaineria gjénéral khi pou Sayin-Donmeingue

Sayin-Domeingue, sitiyé su pârtiy okcideintal khi pou ziley Ahyti, seid yeou ni kolòniy francéa khi pou 1626 n'an 1ei juiyè 1725, date Leigb' ll-l' teid viiny indépeindan an anmba noôm khi pou Ahyti. Jean-Jacques Dessalines, kollaborateir khi pou gjénéral Toussaint Louverture jusqu'à la déportation de ce dernier en Espagne par le corps expéditionnaire de Napoléon Bonaparte, devient le premier chef de l'État d'Haïti sous le nom de [[Jean-Jacques Dessalines|Jacques Modèl:Ier]], Empereur d'Haïti de 1804 à 1806.

Saint-Domingue est une francisation du terme espagnol Santo Domingo (la traduction étant Saint-Dominique). L'île de Saint-Domingue est désignée par de multiples noms en français. Jusqu'au début des années 1680, Saint-Domingue est surtout un repère de flibustiers, venus vers 1660 de l'île de la Tortue, toute proche de sa côte Nord-Est, ou de l'Île-à-Vache, sur la côte Sud-Ouest. Les boucaniers y chassaient le bœuf sauvage depuis longtemps, profitant de la présence très épisodique des Espagnols. Les gouverneurs français vont désarmer ces flibustiers, entre 1678 et 1700, pour développer une économie de plantation.