Alfhabèt latein

Depi Wikipedya, ansiklopedi lib
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
A Specimen by William Caslon.jpg


Distribisyon alfabè laten
Peyï kote se li itilize tankou ekriti prensipal Peyï kote se li itilize avèk yon lòt ekriti ofisyèl

Alfabèt laten (oubyen alfabèt women) se yon alfabèt bikameral ki gen ven-sis (26) lèt pou baze, prensipalman itilize pou ekri lang Ewòp Lwès, Ewòp Nò ak Ewòp santral, epi lang anpil peyi ki te sijè yon gwo enflyans ewopeyen, sitou avèk kolonizasyon ewopeyèn nan Amerik, nan Afrik ak nan Oseyani. Li se, nan konpetisyon avèk alfabèt sirilik e nan yon pati ki pi piti alfabèt grek, ekri sistèm pa defo nan mond Lwès. Ann 2002, itilizatè yo nan kont alfabè nan Latein nan pou 39% nan popilasyon an nan mond lan, konsome 72% nan pwodiksyon enprime a ak ekri sou papye nan mond lan, ak pran avantaj ki pou 84% nan tout koneksyon sou entènèt la


Pou rezon ki pou enpòtans demografik lan, ekonomik e kiltirèl ki pou tout peyi k ap itilize l (pou pa al pi lwen sa yo ki pou Ewop e ki pou Amerik dinò), li vin yon ekriti entènasyonal : n' ka jwenn debann mo yo ki ekri ann lèt latin yo nan ri yo ki nan peyi Japon tankou nan sa yo ki pou Ejip.

N' rele alfabè saa konsa tou paske tout lèt kapital ke l itilize pou grafi li a tire orijin ni nan womèn (via lang li a latin), kote alfabè a te toujou monokameral. Les lettres minuscules sont en revanche issues des formes monocamérales développées lors de la mise à l'écrit des langues germaniques.

C’est sous le règne de Charlemagne, désireux d’unifier les différentes formes d’écriture de l'Anpir karolengyen, qu’Alcuin mélangea ces écritures en créant la minuscule caroline qui est à la base des différentes formes de l’alphabet latin moderne, devenu ensuite bicaméral car il distingue maintenant les majuscules des minuscules pour des raisons lexicales (les lettres minuscules prennent parfois aussi la forme de lettres capitales pour des raisons orthographiques ou grammaticales, et dans les autres cas existent aussi sous la forme de petites capitales, en revanche les majuscules sont normalement toujours transcrites en grandes capitales).

Du fait de la grande variété des langues l'utilisant dans leur écriture, l'alphabet latin comporte de nombreuses extensions sous forme de signes diacritiques et de lettres supplémentaires. En effet, les vingt-six lettres fondamentales sont souvent insuffisantes pour exprimer toutes les distinctions entre fonèm des langues considérées. Un autre moyen couramment employé pour créer des distinctions supplémentaires est le recours à des digrammes.

L’alphabet latin de base (dans sa forme simplifiée à vingt-six lettres sans les diacritiques et lettres complémentaires) a également été le seul utilisé pour noter de façon sécurisée les adresses de sites internet (URL) et de courriel, avant la création, en 2003, et l’adoption effective généralisée des noms de domaine internationalisés permettant l’utilisation d’Unicode.