Vincent Placoly

Depi Wikipedya, ansiklopedi lib
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Vincent Placoly
Ajoute yon foto nan bwat sa a}}
Fonksyon:Ekriven, politisyen
Domèn:Literati, politik
Eta sivil
Dat nesans:21 janvye 1946
Lye nesans:Le Marin, Matinik
Peyi nesans:Frans
dat lanmò : 6 janvye 1992
Fòd Fwans, Matinik (Frans)
Nasyonalite : franse


Gade kouman pou ou konplete biyografi sa : biyografi


Vincent Placoly, ki fèt 21 janvye 1946 nan Le Marin, Matinik (Frans) epiki mouri 6 janvye 1992 nan Fòd Fwans, se yon ekriven ak militan politik matinikè.

Akote negritid la ak kreyolite, li defann espesyalman ankraj ameriken an surtout nan Matinik. Li te nationalis ak manm fondatè Gwoup Revolisyon Sosyalis (GRS).

Biyografi[edite | modifye sous]

Vincent Placoly fèt nan Le Marin nan yon fanmi mèt lekòl nan kòmansman ane 1946 la. Li fè etid segondè li nan lise Schœlcher nan Fòd Fwans kote li rankontre ki moun ki pral konseye li pou plizyè ane, René Ménil.

Li kontinye etid li nan Frans nan lise Louis-le-Grand pita etid literè nan Sorbonne kote li resevwa yon diplòm, yon metriz. Aprè sa, li retounen Matinik kote li anseye nan diferan lekòl, sitou nan Lekòl nòmal primè.

Nan 1972, li fonde Gwoup Revolisyon Sosyalis, avèk Édouard de Lépine, Édouard Jean-Elie, Philippe Pierre-Charles ak Gilbert Pago, tankou seksyon matinikèz Katyèm Entènasyonal ki mande pou endepandans Matinik. Li vin an menm tan an yon ekriven rekonèt avèk woman premye li yo : La Vie et la mort de Marcel Gonstran an 1971 ak L'eau de mort guildive an 1973.

Zèv li yo[edite | modifye sous]

Kèk zèv :

  • 1971 : La Vie et la mort de Marcel Gonstran (woman)
  • 1973 : L'Eau-de-mort guildive (woman)
  • 1983 : Dessalines ou la passion de l'indépendance (pyès teyat)
  • 1983 : Frères Volcans ; Chronique de l'abolition de l'esclavage (woman)
  • 1990 : La Véritable histoire de Médard Aribot
  • 1991 : Une journée torride (rekèy esè, nouvèl)

Esè[edite | modifye sous]

  • 1983 ː Nouvelles tendances de la littérature de langue française, Revue Casa de las Américas, La Havane.
  • 1984 ː Parler langage, Réflexion sur l’étude des créoles, Journal of Asian and African Studies (Tokyo).
  • 1985 ː L’économie des Antilles françaises et le problème de la dette extérieure (inedi), La Havane.
  • 1985 ː La maison dans laquelle nous avons choisi de vivre, La Quinzaine Littéraire 436 (16 mars 1985).
  • 1985 ː Pour une relecture de notre littérature à la recherche de notre identité caribéenne (inedi). Travaux de l’Association « French Caribbean Studies », Lapwent Gwadloup, mas 1985.
  • 1986 ː N’importe où, hors du monde – L’esthétique romanesque de André Brink (Un instant dans le vent), Tranchées (Piblikasyon Gwoup Revolisyon Sosyalis, Fort-de-France), fevriye 1986.
  • 1986 ː La mer et la forêt, Europe (avril 1986).
  • 1987 ː La création romanesque aux Antilles (inedi), Colloque international GRELCA, Université Antilles-Guyane, Schœlcher, me 1987.
  • 1989 ː Antillanité, Créolité américaine (inedi), Travaux de la « French Colonial Society », Pointe-à-Pitre, me 1989.
  • 1990 ː Existe-t-il une opinion publique aux Antilles (inedi), Rencontres du Club Presse/ Martinique, Fort-de-France, avril 1990.
  • 1990 ː La représentation théâtrale, Festival caribéen du théâtre, CMAC, Fort-de-France, avril 1990.
  • 1990 ː L’esthétique au temps de la dépendance, Paraboles à propos de La Transgression des couleurs de Roger Toumson (inédit), Fort-de-France, me 1990.
  • 1989 ː À propos du débat sur le créole, Révolution Socialiste (14 oktòb 1989).
  • 1991 ː Entretien avec Vincent Placoly, interview. France-Antilles (19 oktòb 1991); France-Antilles (7 janvier 1992, 2e publication, le lendemain de la mort de Vincent Placoly).
  • 1993 ː Sur une nouvelle de Jorge-Luis Borges (Identité et Culture), Tranchées Spécial, Publication du Groupe Révolution Socialiste, Fort-de-France (janvye 1993).
  • 1991 ː Un portrait de Jean-Jacques Dessalines, La Havane (12-14 novanm 1991), Tranchées Spécial, Publication du Groupe Révolution Socialiste, Fort-de-France (janvye 1993).

Les Antilles dans l’impasse ? Des intellectuels antillais s’expliquent, Édouard Glissant, Laurent Farrugia, Yves Leborgne, Vincent Placoly, Roland Suvélor… [etc.], témoignages recueillis par Alain Brossat et Daniel Maragnès. Pari : Éditions caribéennes / l’Harmattan

Referans[edite | modifye sous]

Lyen deyò[edite | modifye sous]