Inyon Ewopeyèn

Depi Wikipedya, ansiklopedi lib
Ale nan: Navigasyon, Fouye
Phonetik.png Atik sa ekri nan franse. Ou kapab ede wikipedya kreyòl nou an si ou te ka patisipe nan tradiksyon li.
Inyon Ewopeyèn
Flag of Europe.svg
Devise : « In varietate concordia »
(laten : Ini nan divesite)
Lang ofisyel gade Lang ofisyel d Inyon Ewopeyèn
Kapital Liskanbou, Brisèl, Strasbou
Prezidan Konsey Wayom Ini
(jus 1er janvie 2006)
Tony Blair
(premie minis)
Prezidan Komisyon José Manuel Durão Barroso
(depwi 22 novanb 2004)
Prezidan Paleman ewopeyen Josep Borrell
Supèfisi
 - Total
 - % o
7e *
3 976 952 km² (UE25)
x,xx%
Populasyon
 - Total (2000)
 - Dansite
3e *
454 900 000 hab. (UE25)
116 hab./km²
Lajan ewo (€)
(Gen peyi ki konseve lajan nasyonal yo)
Fizo orèr UTC +0 à +2, rejyon periferik : -4 à +4.
Im ewopeyen L’Ode à la joie nan
9e senfoni de Beethoven
Jou Ewòp 9 me (sen Schuman, anivèsè deklarasyon d Robert Schuman)
Kreasyon
(d CEE)

Kreasyon
(Inyon Ewopeyèn)
Traité de Rome
 - 25 mas 1957 / - 1e janvie 1958
Traité de Maastricht
 - 7 fevrie 1992 / - 1e novanb 1993
* si se te yon sèl peyi

Inyon ewopeyèn se yon òganizasyon entenasyonal ki sipranasyonal ak entegouvènemantal, ki te etabli ak 12 peyi nan trete Mastrich an 1993. Li fòme yon mache koman ak kowoperasyon nan politik etranjè ak sekirite komin (PESC). Gen tou yon kowoperasyon jistisyè ak nan zafè enteryè.

Nan inyon gen 25 peyi ewopeyèn depui 1e me 2004: Almay, Bèljik, Chip, Dànmak, Espay, Estoni, Fenlann, Frans, Grès, Irlann, Itali, Letoni, Lityani, Liskanbou, Malt, Ongri, Otrich, Peyiba, Polòy, Pòtigal, Tchèki, Slovaki, Sloveni, Syèd ak Wayòm Ini.

Piye[edite | modifier le wikitexte]

Inyon ewopeyèn fonde aktyèlman sou twa piye ki distinge pa mòd desizyon anplwaye:

  • 1e piye: Kominote ewopeyèn: se yon piye sipranasyonal ki relatif ak politik entegre (politik agrikòl komin, inyon douwanyè, mache enteryè, ewo, etc.). Peyi manm transfere yon gwo pati konpetans yo.
  • 2èm piye: Politik etranjè ak sekirite komin (PESC): kowoperasyon entègouvènemantal, nan zafè etranjè ak sekirite.
  • 3èm piye: kowoperasyon nan jistis ak zafè enteryè (penal ak sivil): kowoperasyon entègouvènemantal.

Trete Ròm siye 29 oktòb 2004, enstore yon trete konstitisyonèl pou IE (Inyon Ewopeyèn), ap ratifye kounye a. Li siyifye yon fizyon de twa piye yo ak yon ajou lòt bagay kote peyi ka kowopere.


Istwa[edite | modifier le wikitexte]

Gade atik prensipal: Istwa Inyon Ewopeyèn

Rezime: Premye ide yon Ewòp ini jis apre segonn lagè mondyal e li konkretize yon premye fwa nan dat 18 avril 1951 ak Trete Wòm lan. Etap sa, se te yon akò sou chabon ak asye.


Kowoperasyon patikilye[edite | modifier le wikitexte]

Sèten peyi nan Inyon Ewopeyen an gwoupe pou avanse ansanm nan pwojè komen an. Lòt peyi Inyon an ta swete patisipe nan pwojè sa a. Pwojè sa yo pote non "kowoperasyon ranfòse".

Pwojè ki pa konsène tout manm Inyon an: ewo (lajan komin), Ewopòl (kolaborasyon polisye), espas "Schengen" (òganizasyon pou lib sikilasyon byen e moun), mekanis to dechanj ewopeyen, etc.

Gen moun ki konsidere echèk evantyèl de ratifikasyon trete konsititsyonnèl ta komanse yon nouvo vag kowoperasyon ranfòse ant peyi, setadi Frans, Almay, Bèljik, Peyiba, Liksambou, Itali ...


Enstitisyon[edite | modifier le wikitexte]

Inyon Ewopeyen se kompoze d senk enstitisyon, ki chak jwe yon wèl espesifik:

  • Le Parlement européen (Palman ewopeyen), dont les membres sont directement élus par les citoyens des États membres, a un rôle co-législatif avec le Conseil de l'Union et vote seul le budget ;
  • Le Conseil de l'Union européenne (Konsey d Inyon Ewopeyen), composante législative de l'Union où se réunissent les ministres par spécialité, représentant les gouvernements des États membres;
  • La Commission européenne (Komisyon Ewopeyen), moteur de l'Union et son organe exécutif;
  • La Cour de justice (Lakou d Jistis), garantie du respect de la législation et en même temps créatrice de droit européen;
  • La Cour des comptes (Lakou d Kont), organe de contrôle de l'utilisation correcte et légale du budget de l'Union.

À côté de ces cinq institutions, on trouve cinq autres organes importants :

  • Le Comité économique et social (il exprime les opinions de la société civile organisée dans les domaines économique et social) ;
  • Le Comité des Régions (il exprime les opinions des collectivités locales et régionales) ;
  • La Banque centrale européenne (elle est responsable de la politique monétaire et de la gestion de l'euro) ;
  • Le médiateur européen (il traite les plaintes des citoyens européens pour mauvaise administration de la part des institutions ou organes de l'Union) ;
  • La Banque européenne d'investissement (elle contribue à la réalisation des objectifs de l'Union en finançant des projets d'investissement) ;

Enfin, plusieurs agences et autres organismes complètent le système.

Le Conseil européen, réunion des chefs d'État et de gouvernement, n'est pas encore officiellement une institution de l'Union européenne, bien que le traité constitutionnel le prévoie. Il a été créé de manière informelle pour résoudre les difficultés d'accords au niveau du Conseil de l'Union. Il se réunit régulièrement, ce qui fait que les juristes le décrivent comme une « quasi-institution ». Il définit les grandes politiques de l'Union et tente de donner un point de départ en cas de négociations infructueuses au Conseil de l'Union.

Symboles[edite | modifier le wikitexte]

200px

  • Drapo ewopeyèn, yon sèkle ak douz etwal dowé sou fon ble. Sou fon ble ciel là, etwal yo, ki figire tout pèp Ewop yo, ap fomé yon sèkle an signe inyon. Yo nan nomb invayab douz, symbol pefèksyon ak plenitud, symbol Manman Marie là tou, Manman Sovè Jezi Kri, li mem ti moun Bondye a. Adopsyon li te fèt dabo sou Consey Ewop (1950-1955), apre pa Kominote Ewopeyèn (1983-1986) ki te mouvemante;
  • L'hymne européen : l'Ode à la joie, mélodie tirée de la 9e symphonie de Ludwig van Beethoven (1823), dont un arrangement de Herbert von Karajan a été retenu par le Conseil de l'Europe comme hymne européen officiel en 1972. Le Conseil de l'Europe en a présenté le 29 janvier 2004 un ensemble de versions remaniées à l'air du temps (techno, jazz, hip hop, parmi une vingtaine) à des fins d'illustration sonore de reportages télévisuels ou radiophoniques ;
  • Le 9 mai, la journée de l'Europe, qui commémore la déclaration Schuman (déclaration), le 9 mai 1950, considérée comme l'acte de naissance de la construction européenne ;
  • La monnaie unique européenne : l'euro (€), depuis le 1er janvier 1999 (matérialisée depuis 2002). Particularité européenne supplémentaire: l'euro est la monnaie de certains pays de l'UE et la monnaie commune de l'Union, mais pas de chaque État membre. Pour l'instant, ces pays sont au nombre de douze (Allemagne, France, Autriche, Belgique, Luxembourg, Espagne, Portugal, Pays-Bas, Italie, Grèce, Irlande et Finlande) et ils forment ce que l'on appelle officiellement la zone euro (ou Euroland).
  • La devise In varietate concordia (expression latine signifiant « Unie dans la diversité ») proclamée devise officielle le 4 mai 2000 par le Parlement européen (ne deviendra la devise européenne que lors de l'entrée en vigueur du traité de Rome de 2004).

Le drapeau européen a été adopté le 8 novembre 1955 par le Comité des ministres du Conseil de l'Europe, exprimant le souhait de voir les autres organisations européennes adopter ce même symbole. Le Parlement européen en prend l'initiative lors d'une proposition de résolution en 1979, à la suite des premières élections du Parlement au suffrage universel direct, alors qu'il siégeait dans des bâtiments du Conseil de l'Europe à Strasbourg où flottait déjà ledit drapeau européen. Cette résolution est adoptée en 1983, confirmée par le Conseil des ministres en juin 1985 et mise en application en 1986, dans toutes les institutions communautaires. Le drapeau représente douze étoiles d'or sur fond bleu, le douze signifiant la perfection et la plénitude dans la vraie et seule religion, c'est-à-dire le Catholicisme, et non, comme beaucoup le pensent encore, les douze pays qui faisaient alors partie de la CEE, de 1986 à 1995.

Lang ofisyèl[edite | modifier le wikitexte]

IE te gen kat lang lè te fome (italyen, franse, alman ak olandè). Kounye a li gen 20 lang ofisyèl. An 2007 l ap gen de d plis lè Woumani ak Bilgari ap rantre nan Inyon ewopeyèn.

gade tou: Lang ofisyel d Inyon Ewopeyèn


Trete[edite | modifier le wikitexte]


Les relations avec les pays européens non membres[edite | modifier le wikitexte]

   *L’Espace économique européen (EEE) :
         *Créé en 1994, il associe les États membres de l’UE à trois pays de l’ancienne AELE (Islande, Liechtenstein, Norvège). La Suisse, un autre membre de l'AELE, refusa cette adhésion après votation populaire. Cet espace ouvre le marché européen à ces 3 pays et les prépare à une éventuelle adhésion (que la Norvège a refusée par deux fois par référendum, en 1971 et en 1994).
         *Application des grandes libertés de circulation à ces 3 pays : en contrepartie ils doivent prendre à leur compte l’acquis juridique communautaire.
   *L'Union européenne a conclu des accords bilatéraux avec la Suisse.
   *Accords avec les petits pays (Andorre, Monaco, Saint-Marin, Vatican mais aussi des territoires comme l'île de Man, Jersey, Guernesey, les îles Féroé) :

Pour reprendre la formule de Jean Monnet, l'Europe ne s'est pas faite en un jour, ou en un an, c'est une vielle idée qui a mis des années à se concrétiser.

  • 1957 : « Europe des Six »  : L'actuelle Union européenne est au départ le résultat de la volonté des 6 pays fondateurs. En 1957: l'Allemagne, la Belgique, la France, l'Italie, le Luxembourg et les Pays-Bas créent la Communauté économique européenne (CEE). Passez la souris sur la petite carte pour voir toutes les étapes animées
  • En 1973 : « Europe des Neuf » Adhésion du Danemark, de l'Irlande et du Royaume-Uni.
  • En 1981 : « Europe des Dix » La Grèce entre à son tour dans la Communauté européenne.
  • En 1986 : « Europe des Douze » Adhésion de l'Espagne et du Portugal .
  • En 1995 : « Europe des Quinze » Adhésion de l'Autriche, de la Finlande et de la Suède.
  • En 2004 : « Europe des Vingt-Cinq » Adhésion de Chypre, Malte, de la Slovénie, la Pologne, la Hongrie, la République tchèque, l'Estonie, la Lettonie, la Lituanie, la Slovaquie.
  • En 2007 : « Europe des Vingt-Sept » La Bulgarie et la Roumanie ont signé un traité d'adhésion en avril 2005
  • Pour l'avenir : La Turquie est déjà une candidate contestée pour adhérer à l'Union européenne. L'Ancienne République Yougoslave de Macédoine (ARYM) est également candidate depuis 2004, en revanche la Croatie, également candidate, a vu le report sine die de l'ouverture de ses négociations d'adhésion (en raison d'une coopération jugée insuffisante avec le Tribunal pénal international).



Drapo Inyon ewopeyèn 27 Peyi manb Inyon Ewopeyèn Dwapo Inyon ewopeyèn

Almay · Bèljik · Bilgari · Chip · Danmak · Espay · Estoni · Fenlann · Frans · Grès · Ilann · Itali · Letoni · Liksanbou · Lityani · Malt · Ongri · Otrich · Peyiba · Polòy · Pòtigal · Slovaki · Sloveni · Syèd · Tchèki · Wayòm Ini ·Woumani

21 lòt Peyi ki manm Konsey Ewòp, an plis lòt yo

Albani · Ameni · Andora · Azerbaydjan · Bosni ak Erzegovin · Ikrèn · Islann · Jeoji · Kroasi · Lichtènstayn · Moldavi · Monako · Nòvèj · Repiblik d Masedoni · Risi · Sen Maren · Sèbi · Swis · Tiki

Peyi ewopeyen, ki pa nan Konsey Ewòp

Byelorisi · Montenegwo · Vatikan (Sen Syèj)