Jeoji

Depi Wikipedya, ansiklopedi lib
Ale nan: Navigasyon, Fouye


საქართველო
Sakartvelo
drapo Jeoji anblèm Jeoji
(detay) (detay)
deviz nasyonal

im nasyonal


lang
jantile

LocationGeorgia.png

fizo orè :

istwa
endepandans

politik
gouvènman

kapital Tbilisi
pi gwo vil
divizyon
vwazen
òganizasyon
jewografi
sipèfisi (km²)
dlo (%)
frontiè (km)
còt (km)
pli ro (m)
pli ba (m)





ekonomi
monnen
 - divizyon

PEB
 - total (US)
 - pa ab. (US)


endis yo
 - EDI
 - EPI


demografi
popilasyon (ab.)

dansite (ab./km²)
lavi (zan)
ne (‰)
mòtalite (‰)
mòtalite timoun (‰)
alfabèt (%)
an vil (%)








endèks
kòd
kòd ISO
endikatif yo
 - entènet
 - telefonik
 - radyofonik



nòt
Georgia cities01.png

Jeoji se yon peyi ki sitye nan Azi lwès.

Géorgie/Jeoji, ethymologie[edite | modifier le wikitexte]

Étymologie[edite | modifier le wikitexte]

[[Fichier:070 Tbilissi Place de la liberté La statue de saint Georges.JPG|thumb|upright|Statue de saint Georges au sommet d'une colonne place de la Liberté à Tbilissi]] Les Géorgiens se nomment eux-mêmes « Kartvelebi » (ქართველები) et appellent leur langue « kartuli » (ქართული). Ces termes viennent de l'ancêtre mythique des Géorgiens, Karthlos, qui est considéré comme le père de la Géorgie, à l'origine du royaume de Kartlie-Ibérie. Mais une autre théorie dit que ces noms sont dérivés du mot ქართ (« kart », en français : « endroit fortifié »[1]).

La dénomination européenne du pays, Géorgie, utilisée par une très grande partie des langues mondiales, vient du persan « Gurji » (گرجی), influencé par l'arabe « Jurj ». La prononciation du nom du pays à l'occidentale venant du préfixe grec geōrg- (γεωργ), on pensait jadis que le nom de Géorgie venait de saint Georges de Lydda (qui est d'ailleurs le saint protecteur du pays). Mais on sait aujourd'hui qu'il vient en réalité du Grec γεωργία (« geōrgia »), qui veut dire « agriculture ».

Dans l'Antiquité, on appelait les habitants de l'actuelle Géorgie les Ibères, du nom du royaume dans lequel ils vivaient, l'Ibérie, ce qui troublait les géographes de l'Antiquité qui pensaient que ce nom n'était utilisé que pour les habitants de la Péninsule Ibérique. D'ailleurs c'est cette confusion qui induit certains Géorgiens à faire des Ibériens du Caucase les ancêtres des Ibériens de la Péninsule. Mais en réalité, le nom caucasien d'Ibérie viendrait de celui de la ville géorgienne Sper, aujourd'hui İspir en Turquie.

Gorj, la dénomination persane des Géorgiens, est également la racine des mots turc « Gürcü » et russe » (« Gruzin »). La Géorgie est nommée « Gourdjistân » Modèl:Persan, « Gürcistan » en turc, « Грузия » (« Grouziïa ») en russe et également « גרוזיה » (« Grouzia ») en hébreu. Le nom persan vient probablement de « gorg » (« loup »), qui est aussi l'origine du surnom du roi d'Ibérie [[Vakhtang Ier d'Ibérie|Vakhtang IModèl:Er Gorgassali]] (« Tête de loup »), car les Anciens considéraient le Gourdjistan comme la Terre des loups.

Les dénominations arméniennes pour Géorgien et Géorgie, respectivement « Vir » et « Virq », viennent d'Ibérie avec la perte du « i » initial et la substitution par le « w » ou le « v » du « b » d'Ibérie.[2]

(A traduire dans un créole français (kreole) !)

  1. Aujourd’hui, ce mot est utilisé sous la forme ქართი et veut dire « enclos »
  2. Voir la page en français